Month: September 2017
 /   /  Month: September 2017

A cette préoccupation de la défense des particuliers contre les malfaiteurs, s’ajoute une préoccupation politique. Les gouvernements auraient constamment à se défendre par la force, si les factions politiques, qui préfèrent à la voie légale trop lente à leur gré, celle des armes, pouvaient librement fabriquer, entreposer, détenir celles-ci et s’en munir, quand bon leur semblerait. Aussi voyons-nous la législation due le port d’armes osciller entre le libéralisme et la sévérité, selon les époque calmes ou troublées.

Henri Barbier

1880 - Le délit de port d’armes prohibées

This project has received funding from the European Research Council (ERC) under the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme (grant agreement No 677199).

Want to get in touch with us? Drop us an email at research@prewaras.eu